Competition

# 6mois plus tard … J‘arrête tout!

La vie n’est pas un long fleuve tranquille

Si j’écrit cette article aujourd’hui, c’est pour te partager mes doutes suite à mon défit lancé il y a 6 mois.

Je me laissais 52 semaines pour me préparée à ma première épreuve de triathlon. ( Pour en savoir plus sur mes motivations cf: https://triathlonuneaventureaufeminin.com/52-semaine-avant-mon-premier-triathlon/ )

Mais voila, ça fait maintenant quelques semaines que je ne donne plus aucun signe de vie, aucun post sur les réseaux sociaux, ni de publication d’article. Rien… Niet… Nada!

Et pour cause, j’avais besoin d’un peu de temps pour moi, pour réfléchir à mon projet et l’avenir du blog.

Ces derniers temps j’étouffe psychologiquement! J’ai l’impression que mon cerveau fonctionne en mode bi-polaire. Un jour tout va bien, j’ai l’impression de pouvoir déplacer des montagnes et j’avance d’un pas dans mes projets de manière très déterminer. Le lendemain je lâche tout et je recule de 4 pas!

Je m’explique tu va vite comprendre:

– En plus de mon défis sportif qui me demande un certain temps de préparation, (il faut réaliser des recherches pour s’améliorer, et mettre ensuite en pratique à l’entrainement,…)

– Ecrire des articles pour alimenter le blog, l’amélioré pour qu’il te soit le plus agréable possible.

– Gérer une mini-adolescente de 2 ans qui réclame énormément sa maman pour remplir son réservoir émotionnel. ( Et oui le terrible two! on a les 2 pieds en plein dedans ces derniers temps!)

– S’occuper d’une expatriation: cartons, paperasses administratives multiplie par 2, sans oublier toute la logistique une fois sur place,…

– Un projet pro au point mort!

– Accessoirement travailler, les factures ne se payeront pas toute seule, n’est ce pas!

– Sans oublier la vie de couple au milieu de tout ca, et le chiens qui devient fou!

Conséquence de tout ca? Des entrainement irrégulier, une progression qui stagne, un gros cumul de fatigue émotionnel et j’en passe … c’est le Burn out complet!

 La naissance d’un projet

Blog

Quand j’ai crée ce blog, je voulais avant tout te partager une envie, une passion! Mon but était de t’aider toi derrière ton écran qui ne sais pas comment s’y prendre, de te motiver, te montrer que l’on était capable d’accomplissement exceptionnel, que l’on peut réussir ce que l’on entreprend, de réaliser nos objectif et surtout d’être fier du chemin parcouru! Et ce même lorsque l’on part de rien!

Mais aujourd’hui, je ne suis plus sur d’aucun de mes choix ni de mes capacités. Je remet tout en question.

Le temps me glisse entre les doigts, j’ai l’impression de ne plus être maître de ma propre vie! C’est déroutant, frustrant et très, très énervant!

J’ai du mal à me reconnaitre ces dernières semaines. Lorsque je réussi à dégager du temps pour m’entrainer, je ne le fait pas par plaisir, ni pour progresser, je le fais juste parce que j’ai la sensation de te devoir quelque chose! Tu sais surement de quoi je parle?!

En tout cas une chose est sûr, ca ne me ressemble pas du tout!

Je suis de nature ambitieuse, j’aime voire grand, j’ai besoin d’avoir de beau défit qui me motive, celui qui semble irréalisable au premier abord! j’ai besoin de réellement me battre pour obtenir ce que je veux, je n’aime pas les choses facile! Je veut le mérité tout simplement, je veut pouvoir regarder derrière et être fiers de ce que j’ai accompli!

C’est un peu ce qui ce passe ces derniers temps au entrainement. J’y vais d’en un premier temps à reculons puis au fil des kilomètres, des sensations que je ressent, je commence à prendre plaisir!

Et quand je regarde l’évolution qu’il y a eu entre Juin et aujourd’hui…

J’ai de quoi être fiers de moi!

Je commence à pouvoir encaisser plus de charge, à courir un peu plus vite, à allonger les distances. Même si la natation est la discipline qui pêche un peu, il y a malgré tout du progrès.

En faite je peut dire aujourd’hui que je suis fiers de moi, fier de ce que j’ai déjà accompli! Je partais de zéro il y a quelque mois, juste d’une bonne volonté et des rêves plein la tête!

J’ai  participé au 10km du Run in Lyon en octobre dernier, qui était pour moi il y a 6mois d’une grande ambition.

Courir 10km était inconcevable à ce moment là! Mais je l’est fait et je ne doit pas baisser les bras aussi vite pour ce qui m’attend.

Courir est à la portée de tous et ne demande pas un gros investissement, juste beaucoup de motivation

Coffee work

La course à pied à été un échappatoire mentale dans un premier temps, courir ma permis de me recentré avec mes envies, mes idées mon moi du passé!

Des défis sportif sont née de ces premières sortie. L’envie de courir à travers le globe, foulée chaque continent, découvrir le monde de cette manière là, réaliser des courses qui m’inspire! Moi qui adore voyager, c’était la combinaison parfaite! un super projet!

Défit et réalité!

blog

Je pense qu’une des raisons qui me met autant de doute, c’est mon objectif sportif! Le défis que j’ai initialement annoncée n’est pas celui qui me fait vibrer. C’est juste celui qui est réalisable. Ce sont deux planètes complètement différente!

Je pense qu’il est important de réalisé ce qui nous parle le plus, c’est une manière de s’accomplir et d’être vraiment en phase avec soi même. On sait pourquoi on se lève tôt, pourquoi on a froid ou que l’on est tremper, pourquoi on est courbaturé,…

Je ne sais pas si le moment venu j’aurais réellement  les capacités de réaliser une telle folie!

Tout ce que je peut affirmer aujourd’hui c’est que c’est la seule chose qui me pousse à me battre et à repousser mes limites.

Je n’est pas envie de faire ce que l’on recommande, commencer par de petite épreuve pour finir par plus grand. Ca n’a aucun sens à mes yeux, comment être motivé dans ces circonstances? Celons moi il vaut mieux réaliser ce qui nous passionne et nous inspire et même si on échoue au moins il n’y aura pas de regret! Au final qu’est ce que c’est que de ce prendre un arbre en pleine figure de temps en temps si celui-ci nous aide à être plus fort la fois d’après?

Quand j’ai envie de baisser les bras je repense au sourire de ma fille, à sa fierté, ce regard qu’elle avait lorsque j’ai franchi ma première ligne d’arriver. Je veut être un exemple pour elle, une personne qui l’inspire! Juste être Sa Super-Maman, l’héroïne de sa vie.

Je t’est promis un défit 52 semaines après mon annonce et ca sera chose faite! Je participerait donc à mon premier triathlon d’une distance olympique (1,5km de nage/40km de vélo/10km de course à pied) en Juin 2020 qui se déroulera à Péniche au Portugal.

Néanmoins tu l’aura compris  au fil de ta lecture, que ce défit n’est pas celui qui me passionne le plus!  Par conséquent je vais élever ce défit d’un cran en le passant au stage 2. Deux défit pour le prix d’un  en un an!

Je vais réellement réaliser l’objectif qui me fait vibrer, celui qui ma mit des étoiles plein les yeux quand j’ai commencer a courir!

 

POUR NE PAS MANQUER L’ANNONCE N’OUBLIE PAS DE T’INSCRIRE A LA NEWSLETTER!

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :